Sondage

Sondage des gestionnaires de bâtiments sur leurs connaissances
de la qualité de l’air et des stratégies d’amélioration de la QAI

Dans une première étape pour s’acquitter de son mandat, le CCQAIB a jugé qu’il était essentiel d’évaluer le niveau des connaissances des professionnels du bâtiment en matière de qualité de l’air et des stratégies d’amélioration de celle-ci. Le comité a donc commandé un sondage qui permettrait à la fois d’établir une ligne de base des connaissances et de définir les lacunes d’information.

Le sondage pancanadien a consisté en 150 interviews avec des gestionnaires d’installations et de biens immobiliers faits par téléphone entre le 15 octobre et le 3 décembre 2010. Le sondage a été élaboré par le CCQAIB avec l’appui technique de l’Institut de recherche en construction du Conseil national de recherche (IRC-CNRC). La liste des personnes interviewées a été tirée de la base de données des membres de la International Facility Management Association (IFMA) et les entrevues téléphoniques ont été effectué par Environics Research Group, un organisme de recherche indépendant.

Le résultat du sondage 2010 indique que les professionnels du bâtiment sont bien informés des questions classiques relatives à la qualité de l’air et aux solutions et aux effets nuisibles possibles sur la santé des personnes. La majorité d’entre eux doivent conseiller et répondre aux préoccupations des occupants au sujet de la qualité de l’air, d’où leur sensibilisation à la question. Ils sont pour la plupart confiants que la qualité de l’air dans leurs bâtiments est bonne, bien que plusieurs aient indiqué qu’il y avait place à amélioration. Toutefois, il ne semble pas y avoir le sentiment d’un besoin pressant d’amélioration. La plupart affirment pouvoir réduire la concentration de polluants spécifiques et peu d’entre eux nomment des caractéristiques manquantes de leurs bâtiments qui changeraient quelque chose.

Le résultat a aussi indiqué que le Comité doit se pencher sur l’élaboration de lignes de conduite sur des sujets comme l’exploitation hygiénique des appareils de ventilation, l’ordonnancement de l’entretien et les stratégies de contrôle à la source de polluants.

Voir le sommaire en français.

Voir le rapport en entier (en anglais seulement).

Share This: