Le comité

Le Comité canadien sur la qualité de l’air intérieur et les bâtiments (CCQAIB) a été créé après plusieurs consultations et discussions entreprises par un groupe de travail. Les membres ont été choisis conformément à un tableau conçu de manière à conserver l’équilibre entre les propriétaires de bâtiments, les fournisseurs de produits et services, les professionnels de la santé et les intérêts des consommateurs. Dans la mesure du possible, les membres sont aussi choisis de manière à représenter la plus grande diversité géographique possible à travers le pays. A l’exception des employés des agences et ministères du Gouvernement du Canada, les membres du comité sont nommés en fonction de leurs champs respectifs d’intérêt et de leurs compétences personnelles et non à titre de représentants d’organismes particuliers. Le comité est indépendant, mais il est appuyé par le Programme de réglementation de la qualité de l’air du Gouvernement du Canada. Le Conseil national de recherches du Canada fournit le soutien administratif. Le soutien technique est offert par le Conseil national de recherches et Santé Canada.

Le comité a mis de l’avant la mission et le mandat qui suivent :

Le but du Comité canadien sur la qualité de l’air intérieur et les bâtiments est d’améliorer la qualité de l’air dans les bâtiments et, en définitive, la santé des occupants, par la mise en œuvre d’une tribune nationale permettant l’échange d’information « au mieux des connaissances » sur la conception et l’exploitation des bâtiments vis-à-vis de leur incidence sur qualité de l’air intérieur.

Le mandat est le suivant :

  • demander et étudier l’information pertinente,
  • identifier les lacunes et les préoccupations,
  • encourager les discussions,
  • recommander des études,
  • élaborer des prises de positions et des meilleures pratiques « au mieux des connaissances »,
  • disséminer les connaissances,
  • promouvoir l’adoption uniforme d’exigences, de meilleures pratiques et de lignes directrices pour la conception et l’exploitation de bâtiments,
  • orienter l’évaluation de solutions et technologies.

Bien que le comité s’intéresse à tous les bâtiments et toutes les personnes qui peuvent être touchées par les problèmes de QAI, l’accent initial est placé sur l’élaboration de guides techniques concis, utiles et conviviaux pour les gestionnaires et les exploitants de bâtiments où les Canadiens passent de leur temps à l’extérieur de leur domicile pour travailler, apprendre, faire des courses, se divertir, etc. Dans l’ensemble, ces bâtiments sont desservis par des équipements de chauffage, ventilation et conditionnement d’air centraux relativement complexes exploités et gérés par des personnes averties. (Voir une liste des usages selon la classification du Code national du bâtiment du Canada en cliquant ici). L a première série de documents servira de base pour des guides et du matériel didactique pour d’autres types de bâtiments.

Dans une première étape pour s’acquitter de son mandat, le CCQAIB a jugé qu’il était essentiel d’évaluer le niveau des connaissances des professionnels du bâtiment en matière de qualité de l’air et des stratégies d’amélioration de celle-ci. Le comité a donc commandé un sondage qui permettrait à la fois d’établir une ligne de base des connaissances et de définir les lacunes d’information. Pour en savoir plus sur le sondage, cliquez ici.

Share This: